top of page
theuncover good logo.png
ANDREA LQ STANDSING BUS.jpg
newspaper.png

« Put those things away. Have some decency. Do that somewhere else. »

 

For breastfeeding mothers, these harsh words are all too familiar. And all too often, the abuse doesn’t stop at words. Humiliating and harassing new mothers for an act as natural as breastfeeding leaves them feeling even more isolated in a vulnerable time. We believe every mother has her own way of nourishing her child, and the right to do so safely. A mother should never feel afraid to do so, whether by breast or bottle. The purpose of the Uncover project is simple: to destigmatize breastfeeding in public.

 

This cover, placed over your magazine, newspaper, or book, creates an optical illusion that turns you into a breastfeeding person —helping to normalize the act everywhere.

The uncover
Play Video

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

The uncover VE
Play Video
raisse redim.jpg

" I've always felt comfortable breastfeeding anywhere because it's my son’s meal. He's hungry, I feed him, that's all. We have sexualized women's bodies to such a degree that now we’re afraid of people reacting badly. It’s sad. "

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

RAÏSSA,
MOM OF ISAYA, 1 MONTH AND A HALF

laetitia redim.jpg

" I am not comfortable with breastfeeding in public. When I go out, I take a bottle. Breastfeeding is at home. "

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

LAETITIA,
MOM OF TOPAZ, 8 MONTHS

ALICIA REDIM.jpg

" I have no problem breastfeeding in public. For me it's the obvious choice to feed my child anywhere. When she's hungry, it's very simple. I take out my breast. It's easiest for both of us. "

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

ALICIA,
MOM OF LOLA, 2 MONTHS

luna redim.jpg

" I breastfeed my daughter everywhere. I think it is natural. In the street, in the plane… and I think it’s amazing and important to destigmatize breastfeeding in public spaces. "

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

LUNA,
MOM OF DUNE, 10 MONTHS

lili redim.jpg

" Breastfeeding is a very intimate thing. I rarely do it outside out of modesty. But I find it shameful to make a scandal to those who are comfortable doing it… I don't see the problem. " 

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

LILI,
MOM OF TIGER MARS, 4 MONTHS

noemie redim.jpg

" I've never paid too much attention to the looks I might get when I'm breastfeeding in public. I'm just in my bubble. It’s natural, so I feel comfortable doing it anywhere. "

« Je me suis toujours sentie très à l’aise d’allaiter partout car c'est le repas de mon bébé. Il a faim, je le nourris, c'est tout. On a tellement sexualisé le corps des femmes que maintenant on a peur que quelqu'un réagisse mal.
C'est très triste.»

NOÉMIE,
MOM OF ADÈLE, 4 MONTHS